Bourses

En 2016, la première bourse d’écriture de la Fondation Francis et Mica Salabert a été attribuée à :

Charlotte GINOT-SLACIK
professeur d’histoire de la musique et au département de pédagogie au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon

et

Michela NICCOLAI
collaboratrice scientifique à l’Université Libre de Bruxelles et du Palazzetto Bru-Zane, chercheuse indépendante

pour leur projet de publication

La Musique italienne à l’épreuve du Fascisme (1922-1943)

aux

éditions Fayard

 

Attentive à la création musicale, et soucieuse de l’accompagner, la Fondation Francis et Mica Salabert met en œuvre une bourse d’écriture destinée à de jeunes musicologues français et francophones, ainsi qu’aux éditeurs qui publieront le fruit de leurs recherches.

Les répertoires des XXe et XXIe siècles, riches, aux esthétiques contrastées et ouvertes, font depuis des années l’objet de recherches aux méthodes volontiers renouvelées.

Compositeurs, genres, notions, mouvements… suscitent des approches historiques, analytiques, esthétiques, théoriques ou critiques, que la Fondation Salabert entend soutenir.

À raison d’une commission tous les deux ans, elle retiendra un projet d’ouvrage, pour la qualité de son sujet et de son traitement. En aidant son auteur pour l’écriture et son éditeur pour sa publication, la Fondation Francis et Mica Salabert espère ainsi contribuer à la vitalité des connaissances et des débats musicaux et musicologiques en France.

 

 

La procédure pour la bourse 2018 sera consultable à partir de décembre 2017.

Facebook
Twitter
LinkedIn
SHARE